En bref (septembre 2015): salive et radiothérapie, froid et sensibilité à l’insuline, et un virus géant

Production de salive et radiothérapie, ou comment le fait d’avoir trouvé où résident les cellules souches nécessaires à la régénération des glandes salivaires pourrait permettre d’éviter des dommages irréversibles et maintenir une production de salive suffisante après radiothérapie dans les cancers de l’oropharynx
Exposition au froid et sensibilité à l’insuline, ou comment un protocole impliquant de passer plusieurs heures dans une pièce froide pendant quelques jours pourrait améliorer la sensibilité à l’insuline chez des patients atteints de diabète de type 2
Un autre gros, gros, gros virus, ou comment un nouveau virus géant a récemment été découvert dans un échantillon de permafrost sibérien vieux d’environ 30 000 ans Lire la suite

Publicités

Quatre questions sur le virus Ebola

Dans son édition du 30 octobre, le journal Nature s’intéresse au virus Ebola et plus généralement à la famille de virus à laquelle il appartient au travers d’un certain nombre de questions auxquelles les scientifiques tentent de répondre. Si cela vous intéresse, je recommande la lecture de cet article (accès libre, en anglais). En voici quelques points: Lire la suite

Infection des voies respiratoires chez l’enfant : trop d’antibiotiques ?

10344775_815628761791470_2583354142570698374_nLa résistance aux antimicrobiens représente une menace sérieuse pour la santé humaine. Comme le rapport de l’OMS publié en avril 2014 le souligne, il ne s’agit plus d’un problème futur mais déjà de la réalité, et ce partout dans le monde. La résistance des microbes aux antimicrobiens (qui incluent les antibiotiques) menace de reléguer au passé de nombreux succès de la médecine moderne qui permettent actuellement aux êtres humains de vivre plus longtemps et en meilleure santé.

Lutter contre la résistance croissante des microbes aux antimicrobiens nécessite des efforts concertés sur plusieurs fronts, l’un d’entre eux étant l’amélioration de la manière dont les antibiotiques sont actuellement utilisés aussi bien dans le domaine de l’agriculture que dans celui de la médecine. Essentiellement, cela veut dire diminuer l’utilisation des antibiotiques.

Une étude publiée dans le journal Pediatrics en octobre a essayé d’estimer la fréquence à laquelle des antibiotiques étaient prescrits aux États-Unis pour des cas d’infection des voies respiratoires chez l’enfant par rapport à la fréquence à laquelle ces infections étaient effectivement dues à des bactéries (beaucoup sont en effet causées par des virus). Lire la suite

Réglementation pour les transplantations fécales – Update

Clostridium difficile isolé dans des selles. By: CDC/ Lois S. Wiggs. Photo Credit: Janice Carr [Public domain], via Wikimedia CommonsEn février dernier, j’avais écrit un billet qui parlait de l’importance d’établir un cadre réglementaire adéquat pour les transplantations fécales. À ce moment-là, je n’avais pas pu trouver d’information sur le statut des transplantations fécales en France, même si elles étaient déjà pratiquées dans certains hôpitaux, dans des cas particuliers (infection par Clostridium difficile).

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a depuis publié un rapport sur le sujet (en mars 2014, je suis un peu en retard pour la mise à jour). Lire la suite

Le microbiome placentaire

fetusUne étude publiée la semaine dernière dans Science Translational Medicine montre que de petites quantités d’ADN issu de divers phyla bactériens sont présentes dans le placenta même lors de grossesses normales et que ces phyla bactériens ressemblent plus à ceux présents dans la bouche qu’à ceux présents dans d’autres tissus comme l’intestin, la peau ou le vagin.

Cette étude a largement été reprise par la presse générale ; malheureusement, il semble que (peut-être de manière typique) les spéculations que font les auteurs de l’étude dans la section “Discussion” de leur article aient reçu plus d’attention que les résultats mêmes de l’étude, donnant lieu à des suggestions excessives sur l’importance d’une bonne hygiène orale pour les femmes ainsi que sur l’importance relative du microbiome placentaire et du mode d’accouchement (par césarienne ou par voie basse) sur la constitution du microbiote du nouveau-né. Lire la suite

Quelle réglementation pour les transplantations fécales?

Il y a environ un an, j’ai publié un billet qui parlait du premier essai clinique contrôlé randomisé s’intéressant à l’utilisation de transplantations fécales pour traiter des patients atteints d’infections récurrentes par Clostridium difficile. Les résultats de l’étude avaient montré un taux de succès de 94% pour les transplantations fécales, contre 27% pour le traitement conventionnel avec antibiotiques.

Les bénéfices potentiels d’une manipulation de la population de microbes vivant dans l’intestin (microbiote) suscitent un intérêt croissant depuis quelques années, au fur et à mesure que la recherche révèle comment les bactéries intestinales peuvent affecter la physiologie de leur hôte (par exemple, en participant à “l’éducation” du système immunitaire). Lire la suite

Un OGM envoyé pour tuer la bactérie pathogène P. aeruginosa

Photo Credit: Janice Haney Carr/CDC

Pseudomonas aeruginosa est une bactérie courante que l’on peut trouver presque partout, vivant dans le sol ou dans l’eau ou encore sur la surface de la peau ou des équipements médicaux. Elle est responsable d’un nombre croissant d’infections nosocomiales et peut par exemple infecter les poumons, les brûlures ou les plaies et engendrer des pneumonies, septicémies ou autres infections graves potentiellement mortelles, particulièrement chez des patients vulnérables (immunodéprimés). Malheureusement, P. aeruginosa est aussi naturellement résistante à de nombreux antibiotiques (et est capable de s’adapter rapidement à de nouveaux traitements), elle peut survivre et même proliférer sur des surfaces variées et peut s’organiser en biofilms particulièrement difficiles à détruire.

Des chercheurs en biologie synthétique de la Nanyang Technological University à Singapour ont maintenant modifié une bactérie Escherichia coli pour la rendre capable de spécifiquement détecter et tuer P. aeruginosa. Lire la suite

En bref (Août 2013, partie II) – microbiome et spéciation, et encore plus de virus

Sélection du mois, deuxième partie:
bactéries et évolution des espèces, ou comment le microbiote peut influencer l’évolution des espèces en contribuant à la mortalité des descendants issus du croisement de deux espèces,
nouveaux genres de phages marins, ou comment l’analyse d’une bactérie aquatique a permis la découverte de douze nouveaux groupes de virus infectant des bactéries. Lire la suite

En bref (Août 2013, partie I) – prions et virus géants

Sélection du mois, première partie:
prions, alcool et levures, ou comment une protéine prion sensible aux changements de milieu peut aider les levures à faire face à de fortes concentrations d’alcool,
virus géants, ou comment la découverte de virus plus grands que ceux connus jusqu’ici, à la fois en terme de taille et de contenu génétique, invite la communauté scientifique à repenser sa vision des virus. Lire la suite