Infection des voies respiratoires chez l’enfant : trop d’antibiotiques ?

10344775_815628761791470_2583354142570698374_nLa résistance aux antimicrobiens représente une menace sérieuse pour la santé humaine. Comme le rapport de l’OMS publié en avril 2014 le souligne, il ne s’agit plus d’un problème futur mais déjà de la réalité, et ce partout dans le monde. La résistance des microbes aux antimicrobiens (qui incluent les antibiotiques) menace de reléguer au passé de nombreux succès de la médecine moderne qui permettent actuellement aux êtres humains de vivre plus longtemps et en meilleure santé.

Lutter contre la résistance croissante des microbes aux antimicrobiens nécessite des efforts concertés sur plusieurs fronts, l’un d’entre eux étant l’amélioration de la manière dont les antibiotiques sont actuellement utilisés aussi bien dans le domaine de l’agriculture que dans celui de la médecine. Essentiellement, cela veut dire diminuer l’utilisation des antibiotiques.

Une étude publiée dans le journal Pediatrics en octobre a essayé d’estimer la fréquence à laquelle des antibiotiques étaient prescrits aux États-Unis pour des cas d’infection des voies respiratoires chez l’enfant par rapport à la fréquence à laquelle ces infections étaient effectivement dues à des bactéries (beaucoup sont en effet causées par des virus). Lire la suite

Résistance aux antibiotiques, boson de Higgs, « j’aime » sur réseaux sociaux et oiseaux à quatre ailes

Quatre sélections parmi les nouvelles scientifiques de la semaine:

– Dans son éditorial de cette semaine, le journal scientifique Nature discute de la menace posée par le nombre croissant de bactéries résistantes aux antibiotiques et de l’importance de mobiliser l’attention des responsables politiques sur ce problème.

Au cours des dernières décades, la mauvaise utilisation et les prescriptions abusives d’antibiotiques ont mené à une augmentation du nombre de bactéries et d’infections résistantes aux antibiotiques. Malgré des avertissements de plus en plus nombreux sur les conséquences dangereuses de telles pratiques, les antibiotiques sont toujours prescrits en excès par les médecins et restent largement utilisés comme supplément alimentaire pour améliorer la croissance du bétail. Le déclin général observé dans la recherche et le développement de nouvelles classes d’antibiotiques rend la situation encore plus alarmante. L’éditorial de Nature montre que les responsables politiques Lire la suite