En bref (septembre 2015): salive et radiothérapie, froid et sensibilité à l’insuline, et un virus géant

Production de salive et radiothérapie, ou comment le fait d’avoir trouvé où résident les cellules souches nécessaires à la régénération des glandes salivaires pourrait permettre d’éviter des dommages irréversibles et maintenir une production de salive suffisante après radiothérapie dans les cancers de l’oropharynx
Exposition au froid et sensibilité à l’insuline, ou comment un protocole impliquant de passer plusieurs heures dans une pièce froide pendant quelques jours pourrait améliorer la sensibilité à l’insuline chez des patients atteints de diabète de type 2
Un autre gros, gros, gros virus, ou comment un nouveau virus géant a récemment été découvert dans un échantillon de permafrost sibérien vieux d’environ 30 000 ans Lire la suite

Publicités

HPV et cancer : pas seulement un risque pour les femmes

HPV electron micrographJe n’ai pas oublié ma bonne résolution de l’été, à savoir trier et lire ma pile d’articles en attente. Au contraire, j’ai plutôt bien avancé, mais je n’ai malheureusement pas souvent le temps d’en parler sur ce blog, en tout cas pas pour faire un billet détaillé. Sans compter les nouveaux articles qui paraissent chaque semaine et dont j’ai envie de parler … Voici en tout cas une de mes anciennes lectures que je tenais à rapporter: le lien entre HPV et le cancer de l’oropharynx.

L’automne dernier, j’ai lu un article du journal Nature à propos du papillomavirus (HPV, pour human papilloma virus) et du risque associé de cancer. (Il s’agissait d’un article de type reportage, pas une étude scientifique.) L’article ne parlait pas seulement du lien reconnu entre HPV et cancer du col de l’utérus, mais aussi et surtout de l’accumulation de données sur cette dernière décennie indiquant que le papillomavirus était impliqué dans un certain nombre de cancers de l’oropharynx. Lire la suite

En bref (Juin 2014) – Aspirine et grippe, évolution du self-control, célécoxib et cancer

Trois sélections parmi mes lectures des derniers mois:
aspirine, prostaglandine E2 et grippe, ou comment bloquer la production de prostaglandine E2 pourrait aider à combattre le virus de la grippe
évolution du contrôle de soi, ou comment la taille absolue, mais pas relative, du cerveau est corrélée à la cognition sur un échantillon de diverses espèces
repositionnement de médicament, ou comment le célécoxib, un agent anti-inflammatoire non stéroïdien utilisé dans le traitement de l’arthrite, contribue à bloquer la formation de vaisseaux sanguins et diminue le développement de métastases dans un modèle animal de cancer. Lire la suite

Vacquinol-1, une nouvelle molécule pour le traitement du glioblastome ?

Il y a environ deux mois je suis tombée sur une étude qui décrivait la découverte d’une nouvelle molécule potentiellement intéressante pour traiter le glioblastome multiforme, un type de cancer du cerveau pour lequel les taux de survie sont très faibles.

Cette molécule s’appelle Vacquinol-1 et tue les cellules de glioblastome via un nouveau mécanisme que les chercheurs décrivent comme une “vacuolisation catastrophique”. L’étude a été publiée dans le journal Cell en avril.

J’ai été assez impressionnée par l’étendue de l’étude et la quantité de travail qu’elle représente. J’ai aussi trouvé le récit de l’identification de la molécule et de sa caractérisation intéressant. L’étude est partie d’une idée relativement nouvelle : Lire la suite

Antioxydants et cancer – Le cas de la vitamine C (3)

La vitamine C: un antioxydant à l’effet pro-oxydant bénéfique?

Maintenant que je suis lancée sur le sujet des antioxydants et du cancer, je continue avec le cas particulier de la vitamine C. L’écriture de ce billet a été motivée par une étude parue la semaine dernière, aussi dans Science Translational Medicine, et qui montrait que de hautes concentrations de vitamine C (concentrations pouvant seulement être atteintes chez l’homme en administrant la vitamine C par voie intraveineuse) augmentaient l’efficacité des chimiothérapies conventionnelles dans un modèle murin du cancer de l’ovaire (1). Étant donné que la vitamine C est généralement considérée comme un antioxydant, il est intéressant de noter que dans le cas étudié ici elle s’avère toxique pour les cellules cancéreuses en agissant localement comme une espèce pro-oxydante. Lire la suite

Antioxydants et cancer – Des hommes et des souris (2)

* Ce billet accompagne le précédent, dans lequel je parlais d’antioxydants et de cancer de manière plus générale. Il avait pour but de donner une idée du contexte dans lequel se place l’étude scientifique décrite plus en détail ici.

Une étude scientifique publiée récemment dans Science Translational Medicine montre que des suppléments alimentaires antioxydants accélèrent la progression du cancer du poumon chez la souris (1). Les chercheurs proposent également un mécanisme moléculaire pouvant potentiellement expliquer comment les antioxydants peuvent avoir un effet néfaste dans le cas particulier du cancer du poumon. Lire la suite

Antioxydants et cancer – Des hommes et des souris (1)

Les antioxydants sont bons pour la santé. De nos jours, tout le monde sait ça et l’industrie agroalimentaire, les fabricants de compléments alimentaires ou encore les magasins diététiques n’hésitent pas à nous le rappeler. Encore mieux: les antioxydants protègent du cancer (et à en croire toute la publicité qui nous submerge, ils protègent d’un tas d’autres maladies aussi). Mais est-ce vraiment le cas? Lire la suite