Les souris choisissent de courir dans une roue, même dans la nature

Wheel running 2
Photo credit : Johanna H Meijer and Yuri Robbers

Courir est devenu un sport populaire ces dernières années. À une certaine époque, croiser un jogger dans la rue était chose rare, mais aujourd’hui, il semble que tout le monde coure. Je suis souvent étonnée de voir la quantité de gens foulant le bitume à n’importe quelle heure de la journée, par n’importe quel temps.

Tout en devenant à la mode, courir a aussi pris une tournure plus high-tech. Je vis dans une grande ville où les coureurs à l’équipement high-tech, branché (et coûteux) sont monnaie courante. Cependant, alors que j’étais récemment de passage dans une petite ville de campagne, j’ai été surprise de croiser sur un trottoir deux femmes faisant leur jogging au beau milieu de la journée, habillées et équipées comme des coureurs de marathon. Cela m’a semblé être le signe ultime que courir était vraiment devenu le truc à faire. (Je ne suis pas sure que le style de course-bavardage qu’elles pratiquaient par une belle journée printanière nécessitait vraiment un matériel et des vêtements high-tech branchés, mais après tout, si ça aide à s’extirper de son canapé et rend le jogging plus agréable, pourquoi pas?)

Pourquoi suis-je en train de parler de course à pied, et quel est le but scientifique de ce billet, vous demandez-vous peut-être ? Lire la suite

Publicités

Pourquoi prend-on les décisions que l’on prend?

Deux TED talks à regarder pendant vos prochaines pauses-café:

The riddle of experience vs. memory, par Daniel Kahneman.
Cette vidéo ne parle pas du système 1 et du système 2 (modes de pensée rapide et lent), mais du moi qui vit une situation par opposition au moi qui s’en souvient. Et un peu de comment on choisit quoi faire de ses vacances aussi.

Are we in control of our own decisions ? par Dan Ariely.
Ou comment nous faire réfléchir à deux fois la prochaine fois que l’on achète quelque chose. Ou qu’un ami nous propose de faire la tournée des bars ou des clubs avec lui.

Pour les deux vidéos, des sous-titres en français sont disponibles.

Ocytocine et comportements humains – ou comment une hormone peut influencer (ou pas) la distance entre un homme et une femme lors d’une première rencontre.

Il y a quelques semaines je suis tombée sur un article de news dans un magazine de vulgarisation scientifique qui parlait de l’hormone ocytocine (ou oxytocine) et de son effet sur le comportement envers des femmes inconnues d’hommes déjà en couple avec une autre femme. Après une rapide recherche sur internet, j’ai vu que plusieurs journaux et online media avaient déjà repris cette histoire. Rien d’étonnant à cela, les questions de fidélité et de durée du couple font des news scientifiques plutôt attrayantes pour le grand public. Les titres d’article allaient du raisonnable (simple rapport de la conclusion de l’étude en question, à savoir l’ocytocine influence la distance que les hommes en couple maintiennent entre eux et une femme inconnue) à l’extrapolation – certes bien plus sexy en terme de news (l’ocytocine pourrait empêcher les hommes de tromper leur partenaire).

Curieuse, je suis allée lire par moi-même l’étude scientifique à l’origine de ces news, publiée le 14 novembre dans le Journal of Neuroscience. Lire la suite