Le microbiome placentaire

fetusUne étude publiée la semaine dernière dans Science Translational Medicine montre que de petites quantités d’ADN issu de divers phyla bactériens sont présentes dans le placenta même lors de grossesses normales et que ces phyla bactériens ressemblent plus à ceux présents dans la bouche qu’à ceux présents dans d’autres tissus comme l’intestin, la peau ou le vagin.

Cette étude a largement été reprise par la presse générale ; malheureusement, il semble que (peut-être de manière typique) les spéculations que font les auteurs de l’étude dans la section “Discussion” de leur article aient reçu plus d’attention que les résultats mêmes de l’étude, donnant lieu à des suggestions excessives sur l’importance d’une bonne hygiène orale pour les femmes ainsi que sur l’importance relative du microbiome placentaire et du mode d’accouchement (par césarienne ou par voie basse) sur la constitution du microbiote du nouveau-né. Lire la suite