Les souris choisissent de courir dans une roue, même dans la nature

Wheel running 2
Photo credit : Johanna H Meijer and Yuri Robbers

Courir est devenu un sport populaire ces dernières années. À une certaine époque, croiser un jogger dans la rue était chose rare, mais aujourd’hui, il semble que tout le monde coure. Je suis souvent étonnée de voir la quantité de gens foulant le bitume à n’importe quelle heure de la journée, par n’importe quel temps.

Tout en devenant à la mode, courir a aussi pris une tournure plus high-tech. Je vis dans une grande ville où les coureurs à l’équipement high-tech, branché (et coûteux) sont monnaie courante. Cependant, alors que j’étais récemment de passage dans une petite ville de campagne, j’ai été surprise de croiser sur un trottoir deux femmes faisant leur jogging au beau milieu de la journée, habillées et équipées comme des coureurs de marathon. Cela m’a semblé être le signe ultime que courir était vraiment devenu le truc à faire. (Je ne suis pas sure que le style de course-bavardage qu’elles pratiquaient par une belle journée printanière nécessitait vraiment un matériel et des vêtements high-tech branchés, mais après tout, si ça aide à s’extirper de son canapé et rend le jogging plus agréable, pourquoi pas?)

Pourquoi suis-je en train de parler de course à pied, et quel est le but scientifique de ce billet, vous demandez-vous peut-être ? Lire la suite